Myrtilles zéro résidu de pesticides : on vous le prouve !

Abeille sur une fleur de lavande, dans les vergers Myrtille de Sologne
Myrtille de Sologne est un producteur français installé en Centre-Val de Loire, à côté d’Orléans. Depuis 2019, nous produisons des myrtilles zéro résidu de pesticides (ou myrtilles ZRP) dans notre région natale de Sologne. Pour prouver cette absence de pesticides à nos acheteurs, nous leur fournissons chaque année des analyses effectuées sur notre dernière production. Nous partageons avec vous celles de 2022 !

Que signifie « myrtilles zéro résidu de pesticides » ?

Chez Myrtille de Sologne, « zéro résidu de pesticides » signifie qu’aucun intrant phytosanitaire de synthèse n’est utilisé sur les cultures. On ne risque donc pas de trouver des résidus de pesticides dans nos fruits.

Nos myrtilles sont testées par le laboratoire Eurofins de Vennecy, sur plus de 650 substances. Les résultats des analyses se trouvent en bas de cet article.

Pourquoi est-il écrit « dans les limites de quantification » ?

Sur les analyses de pesticides ci-dessous, vous pouvez lire « dans les limites de quantification » et 0,01 en regard de chaque molécule recherchée. Cela correspond à la plus petite concentration (0,01 mg/kg) pouvant être mesurée afin de fournir des résultats fiables.

Pour notre part, nous nous préoccupons de la qualité des produits proposés à nos consommateurs, mais aussi de l’environnement. C’est pourquoi nous n’utilisons pas de produits phytosanitaires de synthèse sur nos cultures. Nous pouvons donc affirmer qu’en dessous des 0,01 mg mesurés, il n’y a tout simplement rien !

Les vergers de Myrtille de Sologne

Quelle est l’action des pesticides sur la nature ?

Nous aimons la nature et nous estimons que notre travail d’agriculteur est de l’aider à faire son travail pour produire des fruits épanouis. Or, les pesticides de synthèse visent à éliminer des formes de vies considérées comme nuisibles pour les cultures.

Il peut s’agir d’herbicides, qui luttent contre les « mauvaises » herbes. De fongicides qui éliminent les champignons alors que nombre d’entres-eux vivent à l’intérieur du sol et contribuent à sa richesse. Et il peut aussi être question d’insecticides : eux s’en prennent aux populations d’insectes, qui rendent pourtant des services essentiels aux cultures (abeilles et autres pollinisateurs par exemple).

Grappes de Myrtille zéro résidu de pesticides

Comment cultivons-nous nos myrtilles zéro résidus de pesticides ?

Nous ne partageons pas cette vision de l’agriculture qui consiste à supprimer des formes de vies a priori dérangeantes. Des méthodes de travail en harmonie avec la nature existent et se révèlent extrêmement efficaces. C’est pourquoi notre approche s’inspire de l’agroécologie et exclut tous les intrants phytosanitaires de synthèse sur les cultures. Ce qui nous permet donc de proposer des myrtilles zéro résidu de pesticides.

Nous gérons le développement des herbes indésirables avec des toiles de paillage et des coques de sarrasin qui bloquent la lumière et les empêchent de se développer. Nous n’utilisons pas d’insecticides ni de fongicides et régulons les parasites à l’aide du biocontrôle (qui consiste à contrôler leurs populations grâce à la lutte intégrée). Et nous renforçons l’équilibre de nos arbustes par des fertilisants organiques certifiés en agriculture biologique. Les plantes améliorent ainsi leurs défenses naturelles et sont en bonne santé. Nous n’avons donc pas besoin de leur donner de médicaments !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *